Création 1998

L’Orient de l’Etre

Première septembre 1998 au Carré Amelot

On danse avec son passé et son présent.

L’Orient est à la fois un point cardinal, un repère qui oriente, une direction à suivre et une notion qui s’oppose à l’Occident.

Occident qui vient d’occidere, qui signifie tomber et qui a donné occire. L’Occident cherche à faire tomber l’ennemi sous ses armes.

Au plus profond de l’être aussi, il y a des couples contraires qui s’opposent, qui sont complémentaires ou qui se détruisent.
Le Masculin et le Féminin, par exemple.

Pour réaliser sa propre unité, il faut trouver un équilibre, il faut trouver le pôle opposé de son être. Et tenter de l’amener à la conscience pour ne pas être déséquilibré. L’Orient c’est peut être notre côté féminin.

Chorégraphie. Toufik Ourdrhiri Idrissi
Danse. Gilles Imbert, Olivier Stora, Toufik Oudrhiri Idrissi
Création décor. Micaël Wiener
Costumes. Clara Cornil
Création lumière. Stéphane Aubert
Musique originale. Jefferson Lembeye
Photographies projetées. Francesca Mantovani

Production. Objective Association
Coproduction.
CCN de La Rochelle (ex Ballet Atlantique - Régine Chopinot)
Coréalisation. Théâtre Contemporain de la Danse
Soutien. ADAMI, le Centre National de la Danse et le Carré Amelot.